Rechercher un livre par

Critique du livre "Anges et Démons"  - Dan Brown

couvertures Anges  Démons

A la sortie du célèbre roman « Da Vinci Code » en 2003, le monde entier a découvert le talent de Dan Brown. Son livre est très rapidement devenu un best-seller international, vendu à 86 millions d'exemplaires. Si Dan Brown semblait être sorti de nulle part, il avait déjà pourtant écrit 3 autres romans dont « Anges et Démons ».

Publié en 2000, il constitue le premier livre de la série « Robert Langdon ». On y découvre donc pour la première fois ce célèbre professeur de symbologie à l'université Harvard.

Avoir lu le « Da Vinci Code » avant « Anges et Démons » importe peu.

Ce dernier reprend des thèmes centraux du « Da Vinci Code » et traite lui aussi de conspirations au sein de l'église catholique et d'obscurantisme. Mais Robert Langdon s'attelle ici à un tout autre travail : lutter contre la menace des Illuminati, l'une des confréries les plus puissantes de l'Histoire.

Synopsis de « Anges et Démons »

L'histoire du livre « Anges et Démons » s'ouvre sur le meurtre d'un physicien, Leonardo Vetra, travaillant pour l'Organisation européenne pour la recherche nucléaire (CERN) en Suisse. On découvre alors, marqué sur la poitrine de la victime, un ambigramme représentant le mot « Illuminati ».

Cette étrange figure graphique fait référence à une société secrète vieille de plusieurs siècles. Le professeur en symbologie Robert Langdon est alors appelé par le directeur du CERN lui-même. En effet, ce dernier s'est aperçu qu'une capsule contenant une matière au pouvoir destructeur égal à celui d'une bombe nucléaire a été volée au CERN et cachée quelque part dans la Cité du Vatican. Robert Langdon, aidé de Vittoria Vetra (la fille du physicien assassiné) tente de démêler les différents indices qui le mèneront jusqu'à la capsule.

Dans « Anges et Démons », Dan Brown a choisi Rome et le Vatican pour faire évoluer ses personnages, peu de temps avant l'élection d'un nouveau pape. Fidèle à lui-même et à son talent d'écriture, Dan Brown brille par sa capacité à expliquer des symboles complexes et à rendre la symbologie divertissante.

Comme pour « Da Vinci Code », l'objectif de l'auteur dans « Anges et Démons » n'est pas de rentrer dans de longues et interminables explications. Dan Brown sait exactement quoi révéler (ou non) au lecteur et en dire juste assez pour qu'il reste intéressé. Dans ce roman, j'ai même souvent eu l'impression d'avoir un temps d'avance sur l'enquête de Robert Langdon.

Pour autant, le dénouement n'est pas couru d'avance? loin de là ! On se laisse rapidement entraîner dans l'aventure, portée par un rythme rapide. Avec Rome et le Vatican en toile de fond, Dan Brown résume ce qui a dû être des années de recherche sur la confrérie des Illuminati et l'Église catholique.

Petite anecdote

Comme « Inferno » et « Da Vinci Code », « Anges et Démons » a lui aussi été adapté au cinéma. Dans le film sorti en 2009, le personnage de Robert Langdon est encore une fois porté par l'acteur américain Tom Hanks.

Ma critique du livre « Anges et Démons »

Ce 3ème roman de Dan Brown a suscité de nombreuses réactions, notamment de la part des représentants de l'Église catholique. Je comprends pourquoi. Plusieurs fois dans son roman, Dan Brown considère la religion comme une ennemie de la science et revient sur les origines très mystérieuses du christianisme. Pour certains catholiques, « Anges et Démons » est même une attaque contre l'Église, une campagne de diffamation.

A chaque lecteur de trancher sur la question?

Quoi qu'il en soit, ce roman est un thriller intriguant où s'entremêlent de nombreux éléments religieux et historiques. Il a le mérite de présenter au grand public une société secrète très ancienne et de plonger le lecteur dans un monde fait de mystères et de théories du complot.

Si le livre n'est pas de la grande littérature (ce n'est d'ailleurs pas son but), c'est un excellent divertissement. L'enquête de Robert Langdon est entrecoupée de rebondissements qui m'ont tenu en haleine jusqu'à la révélation finale. Ce n'est pas pour rien si « Anges et Démons » s'est vendu à des millions d'exemplaires dans le monde !

Ayant lu le « Da Vinci Code » avant « Anges et Démons », je n'ai absolument pas été déçue par le style de Dan Brown. J'y ai retrouvé toutes les qualités d'écriture qui ont fait son succès : une écriture facile et agréable, un rythme explosif et une description quasi vivante des lieux historiques les plus célèbres de Rome et du Vatican.

Devriez-vous lire le livre « Anges et Démons » de Dan Brown ?

« Anges et Démons » sera incontestablement une lecture très appréciée des amateurs de thrillers conspirationnistes et ésotériques, comme moi. Si vous le pouvez, lisez ce roman avant le « Da Vinci Code » : vous découvrirez alors les débuts du professeur Robert Langdon et comprendrez mieux sa personnalité.

Certains lecteurs pourraient s'opposer ou ne pas apprécier les propos de Dan Brown sur les sociétés secrètes, ses interprétations de l'histoire et ses théories du complot. Pour ma part, j'ai toujours considéré « Anges et Démons » comme une fiction et non comme une attaque contre l'Église ou une remise en cause de la foi. Quant aux inexactitudes historiques qui ont pu être relevées (comme dans le « Da Vinci Code »), elles n'enlèvent rien à la qualité de l'intrigue. Pour moi, c'est bien là le plus important.

Pour en savoir plus sur Dan Brown, sa vie et son ?uvre, consultez sa fiche auteur sur Kiwibook.

 

+ Nos Rayons