Rechercher un livre par

Critique du livre " Tu me manques " - Harlan Coben

photomontage des éditions du livre Tu me manques de Harlan Coben

Dans ma quête de romans policiers, mon choix s'arrête souvent sur les livres de l'écrivain américain Harlan Coben. Avec « Tu me manques », paru en 2014 aux éditions France Loisirs, le maître du thriller a encore frappé.

Vous l'aurez compris : Harlan Coben fait partie de mes auteurs préférés. Ses romans regorgent de personnages intrigants et bien développés qui aident le lecteur à cerner rapidement leur personnalité.

Les dialogues sont toujours crédibles, additionnés d'une pointe d'humour. Sans compter les rebondissements de l'intrigue, aussi nombreux qu'une route de montagne escarpée. Le précédent thriller d'Harlan Coben, « Six ans déjà » publié en 2013, fait également partie de mes livres favoris de l'auteur. Mais « Tu me manques » a-t-il réussi à le détrôner ?

Synopsis de " Tu me manques "

Avant de vous livrer mon ressenti plus détaillé, un bref synopsis s'impose. La protagoniste de l'histoire, Kat Donovan, est victime d'une « malédiction familiale » comme elle aime à le dire : comme son père, et comme son grand-père avant elle, Kat est devenue policière à New York.

Sans véritables attaches, elle n'a jamais eu de relation à long terme si ce n'est pas avec Jeff, son fiancé qui l'a abandonné 18 ans auparavant. J'ai rapidement compris que Kat est une femme endurcie par la vie, meurtrie voire désespérée. J'ai beaucoup aimé ce personnage et j'ai d'ailleurs été surprise qu'elle n'apparaisse pas dans les précédents romans d'Harlan Coben car elle y ferait un bon personnage. Mais revenons au livre.

Si Kat ne croit plus vraiment en l'amour, c'était sans compter sur sa meilleure amie qui décide de l'inscrire sur un site de rencontres en ligne. Kat parvient alors à retrouver le profil de son ex-fiancé Jeff... Comme on pouvait s'y attendre, les choses ne sont pas ce qu'elles semblent être. Alors qu'on s'imaginait déjà la rencontre Kat/Jeff 18 ans plus tard, rien ne va se passer comme prévu.

Anecdote

Pour trouver le titre de son livre, Harlan Coben s'est inspiré de la chanson à succès « Missing You » de John Waite, n°1 en 1984. Dans « Tu me manques » (ou « Missing You » en anglais), cette chanson est l'hymne de l'amour entre Kat et Jeff. Si vous le pouvez, poursuivez votre lecture du roman avec cette chanson en fond.

Ma critique concernant  " Tu me manques "

Personnellement, c'est un début intéressant qui m'a très rapidement entraîné. Fidèle à son style d'écriture et de construction, Harlan Coben construit son histoire en faisant chevaucher plusieurs intrigues.

Dans « Tu me manques », 2 histoires s'entremêlent pour finalement se rejoindre à la fin... Mais nous n'y sommes pas encore ! A côté de l'intrigue principale entre Kat et Jeff, j'ai été agréablement surprise de découvrir une intrigue plus sombre : le meurtrier du père de Kat, tué juste après que Jeff l'ai quitté (coïncidence ? Je ne pense pas), remet tout en cause et revient sur ses aveux. Déjà condamné à la prison à perpétuité pour 2 autres meurtres, il admet avoir avoué le meurtre du père de Kat presque pour « faire plaisir » aux policiers, cet aveu n'ayant pas vraiment d'incidence sur sa peine déjà maximale. Kat est alors interrogée sur l'affaire du meurtre de son père.

Parallèlement, l'intrigue Kat/Jeff se poursuit. A aucun moment de ma lecture je me suis sentie dépassée par le chevauchement des histoires. Si vous avez parfois du mal à suivre plusieurs intrigues dans les romans policiers, je vous rassure : « Tu me manques » est parfaitement construit de ce point de vue là.

Pour en revenir à l'histoire Kat/Jeff, Kat décide d'envoyer un message à Jeff via le site de rencontres en ligne, sans dire qui elle est. Mais ce message est intercepté par un jeune homme, Brandon Phelps, un étudiant en informatique qui a piraté le compte de sa mère disparue pour essayer de la retrouver.

En effet, c'est avec Jeff qu'elle semble être partie. Brandon convainc alors Kat de se pencher sur la disparition de sa mère. Notre policière new-yorkaise est loin d'imaginer ce qu'elle va découvrir. Cette intrigue met en scène plusieurs personnages, tous aussi intéressants les uns que les autres :

Brandon Phelps : un personnage bien fait et bien construit qu'il serait dommage de négliger.

Dana Phelps, la mère disparue de Brandon : un personnage « surprise » du livre. Bien qu'elle apparaisse tard, elle se différencie des autres par son courage et sa détermination.

Titus : décrit comme un homme impitoyable et un mercenaire.

Reynaldo, le bras droit de Titus : un personnage contradictoire, à la fois tueur impitoyable mais totalement dévoué à son chien et à Titus.

Devriez-vous lire le livre " Tu me manques " de Harlan Coben?

Oui ! « Tu me manques » est un thriller solide qui livre ce qu'on attend de lui : une histoire intrigante, des rebondissements et du suspens. Le roman offre un bon équilibre entre le dialogue et l'action. Mais là où Harlan Coben brille vraiment, c'est au moment des scènes romantiques. Je ne pense pas m'avancer en disant qu'il est le meilleur écrivain policier quand il s'agit d'exprimer et de décrire les sentiments de ses personnages les uns envers les autres. Les livres d'Harlan Coben m'émeuvent toujours à un moment donné et « Tu me manques » n'a pas échappé à cette règle.

Le final a été palpitant et m'a complètement investi. La conclusion était peut-être un peu trop parfaite, même courue d'avance. Mais ce n'est pas nécessairement une mauvaise chose dans ce cas. Si vous êtes un fan de thrillers ou si vous aimez le travail d'Harlan Coben, je pense que vous apprécierez « Tu me manques ».

Je le recommande fortement.

Pour en savoir plus sur Harban Coben, sa vie et son ?uvre, consultez sa fiche auteur sur Kiwibook.

 

+ Nos Rayons