Rechercher un livre par

Jean-Paul Sartre

Portrait de Jean-Paul Sartre

Lorsqu'on parle des oeuvres de Jean-Paul Sartre, « Les Mouches » (1943), « Huis clos » (1944) et « Les Mots » (1964) sont souvent les premiers ouvrages qui nous viennent à l'esprit. Écrivain et philosophe français, Jean-Paul Sartre a marqué de son empreinte le XXème siècle. Il laisse derrière lui des grands classiques de la littérature et de puissants essais sur l'existence, la liberté, la confiance en soi et l'espoir. Pour beaucoup, Jean-Paul Sartre était le meilleur intellectuel humaniste du XXème siècle.

Un de ses plus grands succès

La bibliographie de Jean-Paul Sartre est constituée d'un nombre impressionnant d'essais et de textes philosophiques, de romans et de nouvelles, de pièces de théâtre ou encore de correspondances.

Le tout premier ouvrage de Jean-Paul Sartre, « L'Imagination », a été publié en 1936.

Par la suite, il écrira d'autres essais philosophiques sur l'ego, les émotions, l'imaginaire ou la vérité. Certaines de ses oeuvres ont connu un franc succès comme le livre « L'Être et le Néant », publié en 1943 ou la pièce de théâtre « Huis clos » rédigée la même année.

Jean-Paul Sartre connaîtra son plus grand succès littéraire bien plus tard avec la parution de son autobiographie « Les mots » en 1964.

Le livre « Les mots » raconte, en 224 pages, les 11 premières années de la vie de Jean-Paul Sartre.

Publié aux éditions Gallimard, il devait d'abord paraître sous le titre de « Jean sans terre » pour le jeu de mots « Jean s'enterre » en référence à son enfance solitaire, se réfugiant dans les rêves et les livres. Son autobiographie « Les mots » est divisée en 2 parties, « Lire » et « Écrire », elles-mêmes divisées en plusieurs actes.

La partie « Lire » raconte la courte relation entre Jean-Paul Sartre et son père, décédé alors que Jean-Paul Sartre n'avait que 15 mois. Il aborde son enfance chez ses grands-parents et sa nouvelle passion pour la lecture qu'il doit à son grand-père. Élève médiocre à l'école, Jean-Paul Sartre se réfugiait dans les livres qui lui permettaient de s'évader.

Dans la deuxième partie de son autobiographie, Jean-Paul Sartre raconte son déménagement à La Rochelle, avec sa mère, et sa correspondance épistolaire avec son grand-père.

Grâce à ces lettres, il améliore son orthographe et développe son talent pour l'écriture. Peu à peu, Jean-Paul Sartre prend conscience qu'il s'est enfermé dans un monde imaginaire, qu'il joue une comédie, cherche à comprendre, en vain, son existence sur Terre.

À leur publication, « Les mots » ont été unanimement salués par les critiques littéraires. Malgré cela, Jean-Paul Sartre déclina le prix Nobel de littérature qui devait lui être attribué en 1964.

Quelques livres de Jean-Paul Sartre

La Nausée

Jean-Paul Sartre
Offre Amazon

L'être et le néant

Jean-Paul Sartre
Offre Amazon

Lettres au Castor et à quelques autres, tome 2 : 1940-1963

Jean-Paul Sartre
Offre Amazon

Lettres au castor et à quelques autres, tome 1 : 1926-1939

Jean-Paul Sartre
Offre Amazon

L'Engrenage

Jean-Paul Sartre
Offre Amazon

Questions de méthode

Jean-Paul Sartre
Offre Amazon

Critiques littéraires (Situations, 1)

Jean-Paul Sartre
Offre Amazon

Huis clos, suivi de Les mouches

Jean-Paul Sartre

Jean-Paul Sartre : vie & carrière

Jean-Paul Sartre est né en 1905 à Paris, d'une mère issue de la bourgeoisie et d'un père qui décédera peu après sa naissance. C'est donc son grand-père qui se charge de son éducation jusqu'à l'âge de 10 ans. Surnommé affectueusement « Poulou », Jean-Paul Sartre passe de longues journées avec son grand-père passionné de lecture.

Lorsque sa mère se remarie, il est contraint de déménager à La Rochelle où Jean-Paul Sartre restera 3 ans. Sa mère le renverra ensuite à Paris où il entrera au lycée. Alors âgé de 16 ans, il écrit des contes et petites scènes mais est considéré comme un « plaisantin » par ses professeurs.

En 1924, Jean-Paul Sartre rentre à l'École normale supérieure puis prépare le  concours d'agrégation de philosophie. C'est à cette époque qu'il fait la connaissance de Simone de Beauvoir, qui partagera sa vie jusqu'au décès de l'écrivain.

Après son service militaire en 1931, Jean-Paul Sartre devient professeur de philosophie au lycée. Avant que la Seconde Guerre Mondiale soit déclarée, il publiera divers essais philosophiques et son roman « La Nausée », en 1938. Lorsque la guerre éclate, Jean-Paul Sartre est soldat météorologiste.

En Juin 1940, il est fait prisonnier en Allemagne avec 25 000 autres détenus et sera libéré un an plus tard.

À son retour à Paris, il poursuit son travail de professeur de philosophie, publie des pièces de théâtre et « L'Être et le Néant » en 1943. S'en suivra de longues années d'engagement en politique et pour de nombreuses causes : guerre d'Indochine, guerre d'Algérie, révolution cubaine, mai 68...

Jean-Paul Sartre décédera finalement en 1980, à l'âge de 75 ans, en ayant poursuivi ses engagements jusqu'au bout.

Style de livres et d'écriture

Jean-Paul Sartre est le représentant du courant existentialiste. Ce mouvement philosophique du XXème siècle englobe les écrivains qui traitent de l'essence de l'homme, de son existence dans le monde, de liberté? Avec Simone de Beauvoir, Albert Camus et Emmanuel Levinas, Jean-Paul Sartre est l'un des plus grands penseurs existentialistes.

Autres informations intéressantes

Vidéos et/ou interviews

En 1967, Jean-Paul Sartre est interviewé par Radio-Canada pour parler de la place de l'intellectuel dans la société et de son engagement en politique. C'est l'une de ses rares interviews télévisées.

 

 

+ Nos Rayons