Qui sommes nous?

La start-up Kiwibook a été fondée dans le sud de la France entre Nîmes et Avignon par Benjamin Augros et Benjamin Lointier, passionnés de culture, de web et du phénomène de recommercialisation. Ce phénomène qui prend de l'ampleur consiste à récupér des produits de seconde main auxquels on donne une seconde vie, soit un mode de consommation enclin sur le développement durable.

Forts de 10 ans d’expérience dans le secteur de l’e-commerce, les deux fondateurs ont souhaité allier leur passion et leur compétence. C’est en vendant leurs livres respectifs que leur est venue l’idée de développer une activité d’achat-revente de livres d’occasion. Ils commencent  racheter les livres aux particuliers en les stockant chez eux. L’engouement est tel qu’ils décident de s’associer et de créer Kiwibook.

La start-up Kiwibook souhaite proposer une alternative concrète et efficace sur le secteur des biens culturels d’occasion (les livres, et très prochainement les jeux vidéo, les CD & DVD). Kiwibook aide les particuliers à revendre leurs livres grâce à un algorithme innovant et donne une seconde vie aux biens culturels.

La société Kiwibook, au travers de son site de rachat de livres Vendre-livre.fr, redonne ainsi du pouvoir d’achats aux passionnés de livres et les aide à financer leurs prochaines lectures. «Les livres neufs restent chers et ne sont pas à la portée de tous, nous souhaitons démocratiser l'achat de livres d'occasion et ainsi faciliter la diffusion et le partage du savoir. »


Benjamin & Benjamin de Kiwibook
Benjamin Lointier à gauche sur la photo et Benjamin Augros à droite dans l’entrepôt de Kiwibook à Nîmes
Crédits photos : Lydia Chassier

 

Kiwibook c’est la rencontre de deux visions, deux entrepreneurs du web avec des expériences et des compétences complémentaires : Benjamin Lointier, 37 ans, et Benjamin Augros, 32 ans.

Le parcours d’un entrepreneur, Benjamin Lointier

Benjamin Lointier est en charge de la technique et du contrôle de gestion chez Kiwibook. Après des études de gestion d’entreprise, il travaille comme contrôleur de gestion dans plusieurs grandes sociétés. Il fonde plusieurs sites e-commerce en 2007 et quitte son emploi salarié pour créer sa première start-up.

Pour Benjamin, l’entrepreneuriat est tout d’abord le choix de la liberté et la possibilité de donner du sens à son travail. Véritable autodidacte en informatique, c’est en codant ses premiers sites qu’il développe ses compétences et devient expert en référencement naturel.

Benjamin Lointier et les livres

Passionné depuis son plus âge par la BD, Benjamin Lointier est marqué à l’école primaire par Le petit Nicolas. Au collège la lecture forcée de grands classiques de la littérature l’éloigne quelques temps du plaisir de lire. Il y reviendra au début de ses études à l’IUT au travers de ses cours de Psychologie sociale qui le passionnent. Il y découvre l’auteur Serge Tchakhotine et son ouvrage Le viol des foules par la propagande politique, le livre qui l’a le plus marqué jusqu’à aujourd’hui.

Aujourd’hui Benjamin lit avant tout des romans policiers noirs comme la collection Rivages/Noir ou Le Dahlia noir de James Ellroy. Il lit toujours des BD notamment policières, il s’intéresse à d’autres sujets comme la philosophie avec Siddhartha d’Herman Hesse, et il continue à se former grâce à des livres d’informatique. Kiwibook lui permet d’allier sa passion pour la lecture et le web.
Ses dernières lectures :

Sur les pas de Benjamin Augros

Benjamin Augros est en charge de la communication et des partenariats chez Kiwibook. Benjamin est diplômé d’une licence de Langues Etrangères Appliquée à Aix-en-Provence avec la troisième année effectuée à Sheffield au nord de l’Angleterre et à Trieste en Italie tout près de Venise. Il fait ensuite un Master en Gestion à l’IAE d’Aix-en-Provence et entre à Grenoble Ecole de Management où il se diplôme du MIB (Master Internation Business).

C’est à Grenoble qu’il rédige un mémoire de fin d’étude sur les modes de consommation alternatifs et collaboratifs. L’économie circulaire le passionne et c’est ainsi qu’il développe une idée de site de troc et d’achat-revente de vêtements à la fin de ses études : Pretachanger.fr, sa première start-up qu’il co-fonde en 2012 avec un ancien camarade de promotion rencontré à Aix-en-Provence.

Benjamin Augros et les livres

C’est à l’école primaire qu’il découvre l’amour des livres avec Maurice Druon et Roald Dahl. En 6ème sa professeure de français lui fait lire 12 livres dans l’année scolaire. Il y découvre notamment Mon bel oranger de José Mauro de Vasconcelos avec beaucoup d’émotion. Plus tard lors de ses études en langues étrangères, Benjamin découvrira les auteurs américains contemporains et notamment Jack Kerouac mais aussi Jim Harrison. Pour ce passionné de voyages, la lecture est synonyme d’évasion. 
Ses dernières lectures :